Comment sont faites les répliques d’Airsoft ?

L’airsoft est un sport de simulation de combat qui se joue en équipe avec des répliques d’armes à feu. Les objectifs peuvent être divers, permettant de reproduire tantôt des scènes d’opposition entre joueurs, tantôt des scènes de collaboration. C’est une véritable activité prisée qui allie effort sportif, tactique et précision. L’un des critères de réussite d’une partie c’est le réalisme du matériel utilisé et, notamment, des armes. Mais savez-vous comment sont faites les répliques d’airsoft ?

Qu’est ce qu’une réplique d’airsoft ?

C’est en 1970, au Japon, qu’apparaissent les premières répliques d’airsoft à air comprimé. Ces dernières, destinées à combler la frustration des amateurs d’arme dans un pays où la législation les interdit, projetaient des billes en plastique de petit diamètre. En plus de quarante ans, les reproductions se sont peu à peu perfectionnées, se voyant même équipées de mécanismes de compression de plus en plus complexes. En parallèle du développement des répliques, les jeux d’affrontement se sont également créés (survival game, wargame) pour devenir aujourd’hui le véritable airsoft, avec décors et équipements plus réalistes que jamais.

Comment sont faites les répliques d’airsoft ?

Les répliques utilisées pour les parties d’airsoft sont équipées de mécanismes de compression jusqu’à 2 joules pour les modèles sans permis. Elles permettent un jet de projectiles puissant, destiné à donner un véritable réalisme aux parties de jeu sans toutefois déroger à la sécurité des participants. On distingue :

  • la propulsion manuelle des billes qui se fait à l’aide d’un ressort qui se réarme manuellement ;
  • la propulsion électrique (AEG) qui permet la projection en rafale ;
  • la propulsion à gaz qui permet un réarmement automatique entre deux tirs.

Pour vous donner une idée, voici un exemple de réplique utilisée : Inokatsu Glock 17 Gen 3 Airsoft Direct Factory

Le choix de propulsion dépend du terrain, des conditions de jeu et des règles de la partie.
À l’image des armes réelles, les répliques d’airsoft sont catégorisées suivant leur nature :

  • Les répliques d’armes de poing, comme les pistolets ou les revolvers.
  • Les répliques de soutien avec leur cadence de tir élevée, comme la M249, RPK ou PKM.
  • Les répliques d’assaut, comme le M16 ou l’AR15.
  • Les répliques de sniper pour les tirs lointains en embuscade.
  • Les soutiens, comme les mines ou grenades.

Ces armes qui se veulent de plus en plus réalistes permettent de créer de véritables conditions immersives et réalistes lors des parties d’airsoft.